Raid à ski tour des Grandes Jorasses en 3 jours

Avec Paul, le but est de s’entrainer pour la patrouille des glaciers .

Mais il ne faut pas oublier l’esprit qui nous anime, qui nous fait aller en montagne. Jusqu’à maintenant nous n’avons jamais fait d’entrainement sur piste, même les jours de mauvais temps, alors avec les 3 jours de beau temps annoncés, direction la haute montagne pour nous acclimater.

A l’option téléphérique, nous préférons partir « du bas ». Rendez vous à 6h au village d’Argentiére pour remonter notre première piste de l’année, la pierre à ric et ça, c’est pas un cadeau !

Avec tous les panneaux d’interdiction nous ne nous sentons pas vraiment à notre place mais à cette heure, nous ne gênons personne.

Après 2 petites heures, nous bifurquons enfin à gauche pour rejoindre le glacier.

Sur le plat on se fait fait doubler par l’avion de chasse olivier Meynet en pleine reconnaissance secrète en vue d’une tentative pour battre le record chamonix zermatt, tentative réussie quelques jours plus tard en 16h35 pour 100km et 7850m de dénivelé positif ENORME !!

Quant à nous, nous poursuivons notre montée tranquille jusqu’a 3000m en direction de l’aiguille d’Argentiére. Aujourd’hui ce sera assez pour Paul ; pas facile d’arriver de Londres à 1h du matin et d’enchainer direct sur 2000m de déniv….

Petite après-midi de repos pour lui au refuge et acclimatation en douceur.

Parti pour un petit tour l’après-midi, je me retrouve au sommet de la NNE des courtes et j’arrondis le déniveé à 3000m. La pente du haut (100m) n’est pas en super conditions à cause de la tempête de foehn de la semaine précédente, la neige à durcie et les vieilles traces ressortent. Par contre les 2/3 inférieurs sont en neige froide avec un bon grip.

Retour au refuge 2h45 plus tard, en forme pour la patrouille !

Le lendemain, départ à 4H30, le but est de rejoindre le refuge Bonatti en passant par le col du chardonnet, le col de la grande lui et le petit col ferret.

2700m de dénivelé 25km, 8h d’effort, une demi patrouille ….

La journée est au top, le timing est respecté pour la descente versant sud du col ferret et tout s’enchaine bien.

Arrivé au refuge Bonatti, aujourd’hui c’est Paul qui repart pour 400m de plus pour arrondir le dénivelé pendant que je prends une douche, c’est bien aussi les refuges italiens….

Dernier jour de notre Week-end : plusieurs options sont possibles mais la météo annonce que le ciel se couvre vers 10h, du coup on part sur une boucle au dessus du refuge.

Aiguille de Malatra 3142m  par le couloir ouest et en plus on peut skier du sommet en EST avant de rejoindre le couloir.( à faire)

Aller retour dans ce beau couloir où on doit longer les rochers en rive gauche pour skier de la neige encore bien poudreuse.

On enchaine ensuite sur la tête d’entre deux sauts 2729m et sa face nord pour rejoindre le bas de la tête Bernard 2534m.

Du sommet de la tête bernard on redescend direction le vallon de l’Arminaz tout en poudre là aussi jusqu’a la piste de ski de fond.

Quelques Km de skating en guise d’entrainement pour le lac des dix !!

Arrivée à Planpincieux 2100m de dénivelé 17km.

Guillaume Omont

IMG_4558 IMG_4559 IMG_4565 IMG_4567 IMG_4570 IMG_4572 IMG_4575 IMG_4577 IMG_4581 IMG_4589 IMG_4593 IMG_4611 IMG_4622 IMG_4632 IMG_4635 IMG_4648 IMG_4654 IMG_4663 IMG_4667